Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 21 à 27 sur 27

Discussion: Bonaparte

  1. #21
    Superbe performance !

  2. #22
    Décurion Avatar de marcanius
    Date d'inscription
    January 2018
    Localisation
    Hainaut
    Âge
    44
    Messages
    163
    merciiii
    " nous pauvres mortels ne sommes qu'ombres et poussières !"

  3. #23
    Décurion Avatar de marcanius
    Date d'inscription
    January 2018
    Localisation
    Hainaut
    Âge
    44
    Messages
    163
    " Soldats vous ne m'avez jamais déçu , c'est votre victoire tous les sacrifices que vous avez endurés sont aujourd'hui derrière vous vous pouvez être fier de vous et de vos frères d'arme en France le peuple chante vos louanges !" Bonaparte.

    Hiver 1797 :

    Napoléon décida d'en finir avec cette guerre alors il profita de l'hiver pour mettre son armée en marche en longeant les territoires alliés de Venise pour frapper le cœur de l'Autriche.

    carte.jpg

    Les soldats supportèrent le froid et la faim car ils savaient que ça serait la dernière bataille.

    courage.jpg

    Ensuite l'armée française entra en Carinthie , les Autrichiens envoyèrent la seule armée qui était disponible sous les ordres de Josef Alvinczi stopper l'armée de Bonaparte. Le combat allait être titanesque 40.000 français contre 50.000 Autrichiens mais Bonaparte scinda son armée en trois lui reste au centre tandis que Joubert et Bernadotte attaqueraient sur les flancs de la ville de Klagenfurt.


    bataille de Carinthie.jpg

    Napoléon fidèle à lui même c'était muni de nombreuses pièces d'artillerie.

    canons.jpg

    Quand les Autrichiens arrivèrent ils furent accueillis par un véritable enfer de mitrailles et d'explosions de toutes sorte.

    explosions.jpg

    Les rares survivants qui arrivèrent devant les lignes française, furent fauchés par les tirs bien groupés des vétérans de Bonaparte.

    feu.jpg

    Mais les Autrichiens avaient encore de la cavalerie et de l'artillerie mais alors que le général autrichien allait donner ses ordres qu'une nuée de cavaliers français tombèrent sur ses arrières c'était les troupes de Joubert et de Bernadotte qui après leurs victoire revinrent aider napoléon.

    cavaliers à revers.jpgcavaliers.jpg

    C'était fini les français avaient perdus 5000 hommes et les Autrichiens 35000 en comptant les blessés et les prisonniers .

    Enfin, le
    31 mars (11 germinal), un an après son départ de Nice, le vainqueur, arrivé à Klagenfurt, offre la paix à l’Autriche, qui, d’abord, la refuse. L’armée républicaine se remet en marche. Masséna force les défilés de Neumarkt en Styrie, s’empare de la position d’Hundsmark.


    Le moment approchait où une grande bataille allait décider du sort de Bonaparte et de celui de la Maison d'Autriche ; mais deux ennemis se rendirent au quartier général français, et le 7 avril (18 germinal) un armistice est accordé à Indenburg, et le 15 (26 germinal), les préliminaires de la paix sont convenus à Leoben. Les Français sont à cent kilomètres de Vienne lorsque des pourparlers de paix furent entamés avec MerveldtNote 13.
    La dépêche du 19 avril (30 germinal), qui apprend au Directoire la signature des préliminaires, lui révèle aussi toute l’indépendance de son général, et peut lui donner des craintes sur son avenir

    Le 27 vendémiaire an VI (18octobre1797), Bonaparte signa un traité à Campo-Formio avec l'Autriche par lequel ces derniers cédèrent à la République leurs Pays-Baset renoncent au Milanais, puis s'engagent à reconnaître à la France la possession des territoires de la rive gauche du Rhin. La Première Coalition fut dissoute. Seule la Grande-Bretagne ne déposa pas les armes.
    " nous pauvres mortels ne sommes qu'ombres et poussières !"

  4. #24
    Bon la campagne de d'Italie est terminée, de nombreuses batailles avec à la clé de nombreuses victoires, mais surtout un Napoléon qui s'impose comme un grand homme dans le paysage politique Français !

    L'Angleterre ne veut pas faire de paix avec la France, et bien elle le regrettera quand ses possessions en méditerranée seront perdues ( Gibraltar, Chypres, Egypte ).
    Là, elle sera bien obligé de reconnaître la superioritée de la France !

    Magnifique campagne ; général ; mais d'autres suivront !

  5. #25
    Décurion Avatar de marcanius
    Date d'inscription
    January 2018
    Localisation
    Hainaut
    Âge
    44
    Messages
    163
    1798

    Le retour à Paris fut grandiose, partout la foule acclamé cette armée et son général grands vainqueur de la campagne d'Italie oui partout c'était la fête.

    2014-01-16-Mané..jpg

    Mais pour arriver à cela, Bonaparte avait dû menacer le directoire de démission et de partir louer ses services à l'étranger avec son armée car les soldats étaient tous loyaux à cet homme qui leurs avaient donner la gloire et le butin.

    Maintenant le directoire était partagé, que faire de ce général chanceux et qui prenait ses décisions tout seul malgré ça il fallait admettre que la France grâce à Bonaparte c'était solidifiée et avait de nouveaux alliés s'en débarrasser serait une pure folie alors que faire.

    Pendant que le directoire en était encore à se poser des questions, un homme alla a la rencontre du général deux jours après le défilé.Le planton entra dans le bureau de Napoléon.

    " Excusez moi général mais un monsieur de Talleyrand voudrait vous voir !"

    Napoléon qui était plongé dans ses cartes, se redressa et fit un oui de la tête, le planton laissa un homme entrer , il était mini d'une canne et fier sur lui mais Bonaparte ne su rien déceler sur le visage de son visiteur.

    220px-Talleyrand_02.jpg

    " Bonjour à vous général Bonaparte!"

    " Bonjour monsieur de Talleyrand , ou dois-je vous nommer votre excellence ou ministre ou encore votre imminence !?"

    L'homme eut un léger sourire.

    " Comme bon vous plaira général!"

    Les deux regards d'aigle se jaugèrent, puis après un blanc ce fut Talleyrand qui commença .

    " Je suis venu afin de me mettre à votre service mon cher !"

    Napoléon le regarda interloqué.

    " Je ne comprends pas !"

    Talleyrand se pencha sur le général .

    " Voyons un homme de votre envergure, de votre acabit ne va pas rester à ne rien faire en attendant la prochaine guerre non !"

    Napoléon sourit à son tour.

    " Oh non je vais pouvoir retourner à mes premiers amours !"

    Talleyrand:" Ah oui et lesquelles!?"

    Napoléon:" Les mathématiques!"

    Le ministre fut interloqué à son tour et tenta de sourire.

    " Les mathé....à bon !"

    Napoléon:" Oui je vais demander au directoire de me nommer membre honoraire de l'académie de mathématique ainsi je vais pouvoir m'adonner à ma passion !"

    Talleyrand: " Je vous voyez avec des ambitions bien plus grandes , que les mathématiques général !"

    Bonaparte se leva et regarda par la fenêtre du bureau.

    " Oui c'est vrai mais je ne suis qu'un général de la république, je vais là ou la France a besoin de moi monsieur le ministre !"

    Talleyrand se leva et s'inclina et en partant il se retourna.

    " Alors ne partez pas de suite général, il se peut que la France ai bientôt besoin de vous ( s'en allant) oui très bientôt !"
    " nous pauvres mortels ne sommes qu'ombres et poussières !"

  6. #26
    Décurion Avatar de marcanius
    Date d'inscription
    January 2018
    Localisation
    Hainaut
    Âge
    44
    Messages
    163
    nous déménageons demain et serons sans connexion un petit temps suite à mon retour
    " nous pauvres mortels ne sommes qu'ombres et poussières !"

  7. #27
    Bon déménagement à toi et à bientôt pour clôturer cette campagne d'Italie

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •